Jazz à Cimiez 2011

Création d’une musique de Jazz  par la Compagnie So What dans le cadre de  l’exposition

La dissolution du trait

Nouveau parvis du Musée Matisse de Cimiez  samedi 2 Juillet à 19 h 30 

Entrée libre.

Des images musicales inspirées par la couleur et la sonorité d’un Matisse vivant.

 

Ce projet musical est né de la volonté de Marie-Thérèse Pulvénis et de ses équipes, et d’un an d’échanges avec la Compagnie So What sur les  relations entre « muse(s) et modèle(s) » en peinture et musique. Des images musicales inspirées par la couleur et la sonorité d’un Matisse vivant. Un mariage entre l’œil et l’oreille, dans ce lieu unique qu’est le parvis du Musée Matisse de Cimiez. Des compositions écrites spécialement pour ce projet, du duo au sextet, avec la présentation du dernier CD du groupe : « Muses et Modèles : no dogme », un désir commun de se retrouver autour d’un même langage, celui d’un Jazz d’aujourd’hui, vivant, libre, festif, créatif. Un Jazz jubilatoire, un jazz d’écoute et de respect, une volonté de pratiquer de la musique écrite et improvisée du XXI° siècle (du moyen pays niçois). Résultat : des mélodies écrites et des improvisations joyeuses, un mélange de fusion jazz, de world music percussive, de swing, de textes, un Jazz imaginé pour le public et la scène.

Read the rest of this entry »

Advertisements

Du Garum au Pissalat et de la Patina au Tian,

un surprenant voyage dans notre passé culinaire.

 

Les auteurs anciens, Caton, Pline, Palladium, nous renseignent aussi bien sur la manière de cuisiner que sur les ingrédients et ustensiles de cuisines des Romains. La Cuisine Romaine est méditerranéenne, à base d’huile d’olive, de miel et d’herbes aromatiques, avec un goût prononcé pour les plats en sauce avec du vin.

L’ouvrage le plus célèbre, recopié pendant tout le moyen-âge, est le De re coquinaria,  de Marcus Apicius, cuisinier de l’empereur Tibère. Lorsque l’on parcourt ses recettes, on s’aperçoit rapidement tout ce que la cuisine niçoise a reçu en héritage de la cuisine romaine. Ajoutons que la cueillette des plantes sauvages pour la consommation immédiate est une des tâches impératives de la femme dans les campagnes.

Deux exemples : le Garum et la Patina.

Deux recettes: Fenouil à la romaine, et Ricotta au miel et aux fruits

Les autres recettes à suivre dans le prochain numéro du Sourgentin et lors de la conférence « du garum au pissalat » donnée à La Gaude le dimanche 3 juillet à 14 h30, salle de La Coupole

photos garum pissallat

Read the rest of this entry »

Couverture geologieLa SEPP (Société d’études paléontologiques et palethnographiques)

et le musée de Préhistoire de Tourrette-Levens

vous invitent à la conférence de

Gérard Onoratini (préhistorien et chercheur au CNRS)

sur “L’aventure géologique de la Provence –  Roches, fossiles et volcans“,

le vendredi 24 mai, à 19heures, à la mairie de Tourrette-Levens.

La conférence se tiendra sous la présidence du Docteur Alain Frère, Maire de Tourrette-Levens et Vice-Président du Conseil Général, délégué à la Culture.

A la suite de la conférence, l’auteur dédicacera son dernier ouvrage « L’aventure géologique et paléontologique de la Provence ».

Un pot de l’amitié sera offert par l’association SEPP.

Pour tout renseignement : 04.97.20.54.60 (musée de préhistoire, après-midi) ou 06.01.72.84.08 (SEPP)

Image

Le Sourgentin N°206 sera présenté officiellement  le jeudi 23 mai à 14 h 30 à l’Auditorium Louis Nucera de la Bibliothèque Municipale à Vocation Régionale de Nice, en présence des responsables de la publication,  Raoul Nathiez et Roger Rocca.

Entrée libre dans la mesure des places disponibles.

    

   Au programme :
> > Dominique Veux-Rocca
expliquera « la bugada au village »,

le plus dur des travaux ménagers jusqu’au XX° siècle, et pourtant presque une fête collective.

Jean-Michel Bessi et Alex Benvenuto, évoqueront par la peinture et la gravure les Bugadièri pittoresques.


> > Lou Sourgentin a vourgut revièuda aquelu bugadièri e rendre visita ai pesquié*. Ensin, es un òumage ai bugadièri que Lou Sourgentin rende.

*lavoirs

L’occasion de retrouver une vie sociale où se confiaient petites joies, bonheur éphémères, petits et grands soucis.

Même s’il faut nous réjouir de la libération de la femme de ces tâches ingrates, ce numéro est un hommage aux « bugadieri » de jadis.

 

             

ImageLe Sourgentin N° 205 : « cafés, bars et buvettes » est sorti.

Lu Bistro soun lou refles dei païs!

A lire de manière urgente pour retrouver une ambiance faite de bavardages en niçois dans les bistrots, seules maisons communes de certains quartiers.

 Des buvettes de village au Bar des oiseaux de Mado, découvrez des lieux de mémoire de notre histoire.

Read the rest of this entry »

Présentation  le jeudi 18 janvier à 17 h

 de l’ouvrage « Balade à Nice et dans les Alpes-Maritimes,
sur les pas des écrivains » Ed. Alexandrines 


à  l’Auditorium Louis Nucera de la Bibliothèque Municipale à Vocation Régionale de Nice,

Cet ouvrage collectif original, mêlant littérature et tourisme, a été dirigé parAlex Benvenuto, auteur de plusieurs ouvrages sur la région. Raoul Mille en a rédigé la préface.
Dans cette Balade, de grands auteurs nous racontent savoureusement l’existence quotidienne des écrivains de Nice et des Alpes-Maritimes, nous restituant à la fois la vie sociale et l’histoire de la région. Les gens de lettres qui y ont vécu, aimé, écrit…  n’en sont-il pas les témoins les plus avertis ?
Terre d’attraction depuis le XVIIIe siècle, Nice et les Alpes-Maritimes ont su charmer toujours, retenir souvent, les promeneurs de France et d’ailleurs ; et le voyage sur la Riviera devient, après 1815, un rite mondain important. Mais on vient aussi à Nice pour soigner son spleen ou sa santé.

Maeterlinck, Gary, Cocteau, Nucera, Le Clézio et plus de trente autres écrivains y fixent leur légende : les Alpes-Maritimes deviennent un mythe littéraire. La Riviera enflamme l’imagination des plus grands romanciers !

De grands biographes, passionnés de ces écrivains, écrivains eux-mêmes, nous racontent la vie intime, l’histoire de ces auteurs sur la Côte d’Azur, chère à Stephen Liégeard.

Ce panorama des écrivains est abondamment illustré de photos tirées d’albums de famille ou d’archives.
Cette conférence  permettra de découvrir Nice et les Alpes-Maritimes de façon originale en apportant un éclairage plein de fantaisie et de surprises.

Welcome to WordPress.com. After you read this, you should delete and write your own post, with a new title above. Or hit Add New on the left (of the admin dashboard) to start a fresh post.

Here are some suggestions for your first post.

  1. You can find new ideas for what to blog about by reading the Daily Post.
  2. Add PressThis to your browser. It creates a new blog post for you about any interesting  page you read on the web.
  3. Make some changes to this page, and then hit preview on the right. You can alway preview any post or edit you before you share it to the world.